Contenu

x

Moteur de recherche interne

Doctorat de l'Université Grenoble Alpes Doctorat de l'Université Grenoble Alpes

Accueil > Actualités > Actus Doctorat

Accéder au plan complet du site

« L’hybridité : pratiques et perspectives » Journées doctorales du Laboratoire Litt&Arts

du 15 avril 2020 au 16 avril 2020
Actualités, Recherche

Pour la cinquième année consécutive, les doctorant·e·s du laboratoire Litt&Arts organisent les 15 et 16 avril 2020 leurs journées doctorales, avec comme nouvel axe de recherche cette année : “L’hybridité : pratiques et perspectives”.

Logo Litt&Arts
La notion d’hybridité et son emploi dans la recherche en littérature et en arts ne cessent d’interroger, comme le soulignent les séminaires, journées d’études ou revues qui lui ont été consacrés ces dix dernières années. Issu du domaine de la biologie, le terme « hybride » signifie initialement, selon le Petit Robert, ce qui « provient du croisement de variétés, de races, d’espèces différentes ». Venant du latin hybrida, qui signifie « bâtard, de sang mêlé », le mot évoque l’impureté, voire lemonstrueux. Par extension, « hybride » désigne communément ce qui est « composé de deux éléments de nature différente anormalement réunis » et ce qui « participe de deux ou plusieurs ensembles, genres, styles ». Si la notion d’hybridation se concentre sur le processus en lui-même, le terme d’hybridité nous invite, lui, à considérer également le résultat de ce croisement.

On le voit, le terme d’hybridité est étymologiquement lié à la transgression de la norme, à ce qui s’écarte de l’ordre naturel. Mais il peut aussi facilement recouvrir une signification plus vague de « mélange », au même titre que d’autres notions fréquemment employées dans la recherche en littérature et en arts, telles que celles d’hétérogénéité, de disparate ou encore de métissage. Il s’agirait donc de réfléchir à la pertinence et à la valeur heuristique de l’emploi de cette notion d’hybridité, issue des sciences, dans les domaines littéraires et artistiques. Cela permettrait à la fois d’en préciser les significations, dans la recherche comme dans la pratique, d’en déplier les présupposés et les implications, tant sur le plan scientifique et artistique que philosophique et politique, et d’en étudier enfin les formes d’expression, en arts et dans la littérature.

Les communications pourront s’orienter autour de trois axes :
  • La recherche en littérature et en arts : pratiques de l’hybridité.
  • Formes et poétique de l’hybridité dans la création littéraire et artistique.
  • Les implications politiques du concept d’hybridité
Les propositions d’intervention, de 300 à 500 mots, accompagnées d’un titre ainsi que d’une brève notice de présentation, sont à envoyer au comité d’organisation avant le 21 février 2020.
Les réponses parviendront aux intéressé·e·s au début du mois de mars. Ces journées doctorales donneront lieu à une publication numérique.

Comité d’organisation

  • Camille Page (camille.page@univ-grenoble-alpes.fr) ;
  • Arthur Pétin (arthur.petin@univ-grenoblealpes.fr) ;
  • Sam Racheboeuf (sam.racheboeuf@univ-grenoble-alpes.fr) ;
  • Léa Andréoléty (lea.andreolety@univ-grenoble-alpes.fr)

Comité scientifique

  • Florian Barrière, Maître de conférences en Langue et Littérature Latines, Université Grenoble Alpes
  • Malika Bastin, Professeure en Langue et Littératures Grecques, Université Grenoble Alpes
  • Fabienne Costa, Professeure en Études cinématographiques et audiovisuelles, Université Grenoble Alpes
  • Laurent Demanze, Professeur de Littérature française, Université Grenoble Alpes
  • Corinne Denoyelle, Maîtresse de conférences en Langue et Littérature françaises du Moyen Âge, Université Grenoble Alpes
  • Anne Garcia-Fernandez, Ingénieure de recherche CNRS à l’Université Grenoble Alpes, membre de l’équipe Littératures et Arts numériques du laboratoire Litt&Arts
  • Florence Goyet, Professeure de Littérature générale et comparée, Université Grenoble Alpes
  • Francis Goyet, Professeur de Littérature française, Université Grenoble Alpes
  • Delphine Gleizes, Professeure de Littérature française, Université Grenoble Alpes
  • Isabelle Krzywkowski, Professeure de Littérature générale et comparée, Université Grenoble Alpes
  • Catherine Mariette, Professeure de Littérature française, Université Grenoble Alpes
  • Pascale Roux, Maîtresse de conférences en Langue française et stylistique, Université Grenoble Alpes
  • Gretchen Schiller, Professeure en Arts du spectacle, Université Grenoble Alpes

Pour en savoir plus : 
Mise à jour le 10 février 2020

Déménagement

Le Collège et les écoles doctorales (hormis Philo) déménagent le 1er septembre 2020 pour rejoindre la Maison Jean Kuntzmann au 110 rue de la Chimie 38400 Saint-Martin-d'Hères sur le Domaine Universitaire (Tram B et C, Arrêts "Bibliothèques universitaires").
Membres
Associés renforcés
Associés simples