Contenu

x

Moteur de recherche interne

Doctorat de l'Université Grenoble Alpes Doctorat de l'Université Grenoble Alpes

Accueil > Actualités > Actus Doctorat

Accéder au plan complet du site

Pauline Rullière, doctorante en chimie, lauréate de la Bourse L'Oréal-UNESCO “Pour les femmes et la science”

Recherche, Chimie

Une Bourse de 15 000 euros pour récompenser l’excellence

vignette pauline rullière

Le 14 octobre 2013, Pauline Rullière, doctorante à l'Université de Grenoble, préparant sa thèse au sein du Département de Chimie Moléculaire de Grenoble a reçu la bourse L'Oréal-UNESCO récompensant la qualité et le fort potentiel de ses travaux de recherche.

Depuis 7 ans, L'Oréal France, en partenariat avec la Commission Française pour l'UNESCO et l'Académie des Sciences, affirme son engagement pour la promotion de jeunes femmes scientifiques attribuant aux plus brillantes d'entre elles  des Bourses Nationales d'un montant de 15 000 €. Cette année, parmi les 25 lauréates de ces Bourses L'Oréal France-UNESCO, figure Pauline Rullière, doctorante en chimie à l'Université de Grenoble.

Polytechnicienne et diplômée d'un Master international de Chimie Moléculaire, Pauline Rullière est doctorante en chimie organique au sein du Département de Chimie Moléculaire de Grenoble. Sa thèse porte sur la salinosporamide A, une molécule naturelle qui, une fois isolée de sa bactérie marine d'origine, possède une activité anticancéreuse inédite contre une grande variété de cancers. Actuellement en essai clinique, cette molécule pourrait en effet être utilisée dans un traitement contre les cancers résistant aux molécules aujourd'hui sur le marché. Le travail de Pauline consiste à maîtriser la synthèse de la salinosporamide A à partir de molécules simples afin d'en multiplier la production et les essais cliniques.

Très investie sur le plan scientifique, Pauline projette d'utiliser la cuisine moléculaire pour vulgariser la science et la faire apprécier par le plus jeune public. Sa bourse va lui permettra de présenter ses travaux à l'étranger, d'établir de nouveaux contacts en Europe et de visiter des laboratoires au Canada ou aux Etats-Unis en vue d'un post-doctorat.


Mise à jour le 22 avril 2016

Membres
Associés renforcés
Associés simples