Contenu

x

Moteur de recherche interne

Doctorat de l'Université Grenoble Alpes Doctorat de l'Université Grenoble Alpes

Accueil > Actualités > Actus Doctorat

Accéder au plan complet du site

Prix de thèse 2020 : 9 jeunes docteur.e.s distingué.e.s par l’UGA

Actualités, Recherche, Valorisation - Entreprise, Formation

L’Université Grenoble Alpes a récompensé neuf docteur.e.s diplômé.e.s en 2019 dont le travail de thèse est jugé d’une qualité exceptionnelle. Huit prix de thèse académiques et un prix de thèse innovation ont été attribués le 19 mai dernier.

Lauréats des prix de thèse 2020
9 lauréats du prix de thèse 2020

Les jurys des prix de thèse académiques et du prix de thèse innovation ont eu, le 19 mai 2020, la tâche bien difficile d’identifier les lauréats parmi les candidat.e.s qui avaient été au préalable sélectionné.e.s par les 13 écoles doctorales de l’Université Grenoble Alpes.

La reconnaissance de l’excellence scientifique de nos doctorant.e.s

L’Université Grenoble Alpes a ainsi distingué neuf docteur.e.s diplômé.e.s en 2019 dont le travail de thèse est jugé d’une qualité exceptionnelle. Ces prix viennent reconnaitre l’excellence de la recherche réalisée par nos doctorant.e.s dans leur laboratoire.

Les prix relèvent de 2 catégories :

  • les prix de thèse académiques qui ont récompensé huit docteur.e.s selon des critères d’excellence propres à chaque champ disciplinaire et représenté par les 13 écoles doctorales du site ;
  • le prix de thèse innovation qui est attribué, à une thèse de qualité exceptionnelle à la fois par ses résultats et par la démarche de valorisation et de transfert portée par le candidat. Ce prix existe depuis 2018, avec cette année une ouverture du jury sur les entreprises et les territoires.

Les 8 lauréats des prix de thèse académiques


Louis AUTIN : Voix de la foule chez Tacite. Perspectives littéraires et historiques sur la communication collective au début de l’Empire

Louis AUTIN - lauréat prix de thèse académique 2020Relevant à la fois des lettres classiques et de l’histoire ancienne, cette thèse interroge la façon dont circulaient les informations dans les groupes n’appartenant pas à l’élite au début de l’Empire romain (plèbe urbaine, armées, etc.) et la manière dont les foules vocalisaient leur opinion face aux élites impériales. Concurremment, l’étude se penche sur la représentation de ces pratiques de communication dans la littérature de l’époque et plus particulièrement sur le rôle que Tacite, principal historien de la période, confia aux clameurs et aux rumeurs dans l’organisation de son récit.

  • École doctorale : ED LLSH - Langues, littératures et sciences humaines
  • Laboratoire d’accueil : Arts et pratiques du texte, de l’image, de l’écran et de la scène (Litt&Arts - CNRS / UGA)
  • Directrices de thèse : Isabelle COGITORE et Christiane KUNST (cotutelle avec l’Université d’Osnabrück - Allemagne)


Alberto BIETTI : Méthodes à noyaux pour les réseaux convolutifs profonds

Alberto BIETTI - lauréat prix de thèse académique 2020La thèse étudie les propriétés mathématiques des réseaux de neurones convolutionnels profonds, au travers du formalisme des méthodes à noyaux, qui apportent un cadre mathématique mieux compris.

  • École doctorale : ED MSTII - Mathématiques, sciences et technologies de l’information, informatique
  • Laboratoire d’accueil : Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK - CNRS / Grenoble INP-UGA / Inria / UGA)
  • Directeur de thèse : Julien MAIRAL


Charles KHOURI : Pharmacologie de la microcirculation : phénomène de Raynaud, troubles trophiques cutanés et hypertension artérielle pulmonaire

Charles KHOURI - lauréat prix de thèse académique 2020La thèse est réalisée dans le domaine de la microcirculation sanguine en pointant plus spécifiquement l’impact des médicaments dans trois pathologies, le phénomène de Raynaud, les troubles trophiques cutanés et hypertension artérielle pulmonaire.

  • École doctorale : ED ISCE - Ingénierie pour la santé la Cognition et l'Environnement
  • Laboratoire d’accueil : Hypoxie et Physiopathologie cardiovasculaire et respiratoire (HP2 – Inserm / UGA)
  • Directeur de thèse : Jean-luc CRACOWSKI


Clémence LEHEC : Une géographie expérimentale de l'art aux frontières. Filmer les graffitis aux frontières du camp de réfugiés palestiniens de Dheisheh (2019)

Clémence LEHEC - lauréat prix de thèse académique 2020L’auteure de la thèse présente un travail composé d’un texte (illustré de photographies et surtout de graffitis) et d’un documentaire co-réalisé avec avec une cinéaste palestinienne, Tamara Abu Laban intitulé « Les murs de Dheisheh (36 min) »

  • École doctorale : ED SHPT - Sciences de l’Homme, du politique et du territoire
  • Laboratoire d’accueil : Pacte, laboratoire de sciences sociales (Pacte - CNRS / UGA / Sciences Po Grenoble-UGA)
  • Directrice et directeur de thèse : Anne-Laure AMILHAT SZARY et Frédéric GIRAUT (cotutelle avec l’Université de Genève - Suisse)


Paul NOËL : Injection dynamique de spin et conversion courant de spin - courant de charge dans les interfaces Rashba à base d'oxydes et les isolants topologiques

Paul NOEL - lauréat prix de thèse académique 2020La thèse porte sur une étude détaillée de la conversion spin/charge dans plusieurs systèmes, dont les interfaces d’oxydes et les isolants topologiques. Cette thèse a été effectuée sur un sujet novateur au carrefour de la physique fondamentale et des nouvelles technologies du stockage de l’information dans des mémoires magnétiques et nécessite la maîtrise fine des techniques les plus pointues du magnétisme mais aussi celles de la nanofabrication pour l’élaboration des échantillons.

  • École doctorale : ED Physique
  • Laboratoire d’accueil : SPINTEC - IRIG (CEA / CNRS / UGA / Grenoble INP-UGA)
  • Directeur de thèse : Jean-Philippe ATTANE (Laurent VILA, co-encadrant)


Léa RENARD : Socio-histoire de l’observation statistique de l’altérité : Principes de classification coloniale, nationale et migratoire en France et en Allemagne (1880-2010)

Léa RENARD - lauréat prix de thèse académique 2020La thèse est centrée sur les modes de catégorisation statistique de l’altérité en France et en Allemagne, de la fin de XIXème siècle au début du XXIème siècle. Au croisement de la science politique et de la sociologie, cette thèse s’intéresse aux processus socio-historiques par lesquels la statistique enregistre et construit la composante migratoire des populations.

  • École doctorale : ED SHPT - Sciences de l’Homme, du politique et du territoire
  • Laboratoire d’accueil : Pacte, laboratoire de sciences sociales (Pacte - CNRS / UGA / Sciences Po Grenoble-UGA)
  • Directrices de thèse : Martine KALUSZYNSKI et Theresa WOBBE (cotutelle avec l'Université de Potsdam - Allemagne)


Stéphanie SHERPA : Histoire de la colonisation et déterminants du succès invasif des populations du moustique tigre Aedes albopictus en Europe

Stéphanie SHERPA - lauréat prix de thèse académique 2020La thèse porte sur l’invasion du moustique tigre en Europe, tout d’abord en reconstruisant les routes d’invasion afin de mieux comprendre l’importance des modalités d’introduction (nombre et origine des introductions) et des processus adaptatifs (préadaptation dans l’aire native, adaptation post-introduction dans l’aire envahie) dans le succès d’établissement des populations introduites. La thèse étudie ensuite la dynamique d’expansion à l’échelle du paysage. Pour cela, la thèse analyse les caractéristiques génétiques et morphométriques des populations invasives et de leurs sources, et compare les caractéristiques environnementales des aires d’origine et d’introduction en se basant sur les données spatio-temporelles de détection de l’espèce.

  • École doctorale : ED CSV - Chimie et sciences du vivant
  • Laboratoire d’accueil : Laboratoire d’écologie alpine (LECA - CNRS / UGA / USMB)
  • Directrice et directeur de thèse : Laurence DESPRES et Michael BLUM


Riccardo TORCHIO : Une extension de la méthode PEEC non structurée aux problèmes magnétiques, temporels et stochastiques

Riccardo TORCHIO - lauréat prix de thèse académique 2020Le sujet de cette thèse vise à étendre et améliorer la capacité d’une méthode de modélisation électromagnétique, dite PEEC généralisée « Generalized Partial Element Equivalent Circuit ». L’utilisation de cette méthode est rendue nécessaire par le besoin croissant de méthodes numériques rapides et précises, qui peuvent aider les ingénieurs lors de la conception des nouveaux composants du génie électrique.

  • École doctorale : EEATS - Électronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal
  • Laboratoire d’accueil : Laboratoire de génie électrique de Grenoble (G2Elab - CNRS / UGA / Grenoble INP-UGA)
  • Directeurs de thèse : Olivier CHADEBEC (co-encadrant Gérard MEUNIER) et Federico MORO (cotutelle avec l’Université de Padoue - Italie)

Le lauréat du prix de thèse innovation


Victor VIEILLE : Exploration de l’actionnement magnétique à distance de petits objets : application aux laboratoires sur puces

Victor VIEILLE - lauréat prix de thèse innovation 2020La thèse explore une multitude de modes d’actionnement magnétique, à distance et en temps réel, pour des applications variées dans le domaine des laboratoires sur puces. Il s’agit d’un travail pluridisciplinaire faisant appel à diverses compétences dans les domaines de la conception et de la modélisation de systèmes et microsystèmes magnétiques, d’instrumentation, et de fabrication en petites dimensions en particulier de microaimants. Quatre solutions ont été identifiées, dont deux ont fait l’objet de dépôt de brevet. L'un d'eux est d’ores et déjà exploité par la société MagIA Diagnostics (technologie utilisée et industrialisée dans leur test de diagnostic portable). Le deuxième est au cœur d’un projet lauréat du concours Out of Labs en septembre 2019, aujourd’hui en phase de maturation auprès de la SATT Linksium.

  • École doctorale : ED EEATS - Électronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal
  • Laboratoire d’accueil : Laboratoire de génie électrique de Grenoble (G2Elab - CNRS / UGA / Grenoble INP-UGA)
  • Directeurs de thèse : Orphée CUGAT et Thibaut DEVILLERS
     


Mise à jour le 4 juin 2020

Déménagement

Le Collège et les écoles doctorales (hormis Philo) ont déménagé 1er septembre 2020 pour rejoindre la Maison Jean Kuntzmann au 110 rue de la Chimie 38400 Saint-Martin-d'Hères sur le Domaine Universitaire (Tram B et C, Arrêts "Bibliothèques universitaires").
Membres
Associés renforcés
Associés simples