Contenu

x

Moteur de recherche interne

Doctorat de l'Université Grenoble Alpes Doctorat de l'Université Grenoble Alpes

Accueil > Actualités > Actus Doctorat

Accéder au plan complet du site

Treize doctorants relèvent le défi de présenter leur thèse en 3 minutes top chrono !

le 13 avril 2017
de 18h à 20h30
Recherche, Culture scientifique et humanités

Venez les encourager lors de la finale du 13 avril !

vign-MT180_2017.jpg

Trois minutes, pas plus, pour parler de sa thèse de manière simple et ludique à un public profane à l’aide d’une seule diapositive, voilà le défi à relever ! Cette année, treize doctorants de la Communauté Université Grenoble Alpes se sont lancés dans l’aventure. Le jeudi 13 avril à 18h, la finale « Communauté Université Grenoble Alpes » du concours international « Ma thèse en 180 secondes » (MT180) aura lieu à l’auditorium de Grenoble INP, sur le site Minatec. À l’issue de cette soirée scientifique et ludique, OUVERTE A TOUS, sera sélectionné(e) le doctorant ou la doctorante qui représentera la Communauté dans la suite de ce concours. 

Les 13 candidats de la Finale

    
     
  

Ne vous laissez pas impressionner par les titres de leurs thèses : le 13 avril, leur défi sera que vous compreniez tout !

  • Raphaël Bacher (GIPSA-lab) : Détection et modélisation du milieu intergalactique à partir des observations hyperspectrales de MUSE

  • Simon Berlendis (LPSC) : Recherche de la production exotique de paires de quarks top de même signe au LHC avec le détecteur ATLAS

  • El-Mahdi Bouhjiti (3S-R): Analyse probabiliste de la fissuration et du confinement des grands ouvrages en béton armé

  • Tristan Cumer (LECA) : Etude des variants structuraux génomiques pour comprendre les processus démographiques et adaptatifs impliqués dans la domestication des petits ruminants

  • Médéric Descazeaux (LTM) : Fabrication et caractérisation de cellules photovoltaïques à base de phosphure de gallium sur silicium

  • Hippolyte Durand (LGP2) : Microfibrilles de cellulose comme nouveau matériau biosourcé pour préparer des systèmes souples de réparation pariétale

  • Sabrina Fadloun (SIMap / CEA-Léti) : Etude d'un procédé de dépôt de cuivre par MOCVD pour la réalisation de vias traversants à fort facteur de forme pour l'intégration 3D

  • Gaëlle Faure (CEA-LITEN) : Développement et validation d'algorithmes de détection de défauts et de diagnostic automatisé de centrales solaires thermiques de grande dimension

  • Ali Fouladkar (CERAG) : La détection et l'interprétation des signaux faibles du Big Data pour une décision stratégique : la pré-adoption de la nouvelle technologie

  • Lisa Guigue (TIMC-IMAG) : Evaluation clinique de la pression artérielle centrale à partir de la mesure par cathétérisme radial en utilisant la modélisation de l’arbre artériel, de la liaison hydraulique et du capteur.

  • Svetlana Meyer (LPNC) : L'entrainement de l'attention visuelle pour l'apprentissage de la lecture : l'apport d'un jeu vidéo

  • Lisa Scanu (G-SCOP) : Vers des archétypes de modèles auto-configurables pour le bâtiment connecté

  • Sonia Selmi (TIMC-IMAG) : Navigation en temps-réel pour la biopsie de prostate

 

Un show scientifique, un vrai défi de vulgarisation

Pour les préparer au mieux à la compétition, le Collège doctoral a organisé un coaching spécial d’une vingtaine d’heures entre mars et avril. C’est Ludovic Lecordier, formateur chez Spontanez-vous, qui a été chargé de préparer les candidats en les aidant à développer leurs aptitudes en communication par une initiation aux techniques d’improvisation théâtrale.

Entrainement intensif avant le jour J
et avec Ludovic Lecordier, formateur chez Spontanez-vous

Le 13 avril, les treize candidats seront évalués par un jury présidé par Claudine Schmidt-Lainé, rectrice de l’Académie de Grenoble, et composé de Thibault Leduc, rédacteur en chef de Télégrenoble, Florence Michau, professeure Grenoble INP, responsable de l’équipe PerForm, Jean Souchal, Président du directoire du groupe POMA et Chantal Spillemaecker, conservateur en chef du patrimoine au Musée Dauphinois.

Le meilleur d'entre eux représentera la Communauté Université Grenoble Alpes lors de la demi-finale nationale le 13 juin à Paris. Le public désignera également son coup de cœur.

Une soirée où la science devient accessible à tous

Lors de cette soirée ouverte à tous, trois flashs scientifiques, proposés par des chercheurs du site Grenoble Alpes, ponctueront la compétition entre doctorants :

  • « Le geste et la parole » par Amélie Rochet-Capellan et Marion Dohen (GIPSA-lab – CNRS / Grenoble INP / UGA),
  • « Innovation, droit d’auteur et Scrabble » par Paolo Crosetto (GAEL – CNRS / Grenoble INP / INRA / UGA)
  • « Du plancton, modèle pour la physique ? » par Salima Rafaï (LiPhy – CNRS / UGA)

Pour suivre l’événement en direct sur twitter : #MT180 ! Le live tweet sera animé par les étudiants du Master CCST (UFR LLASIC).
 

Le programme de la soirée

18h : ouverture du concours par Patrick Lévy, Président de la Communauté Université Grenoble Alpes, Karine Argento, Déléguée régionale du CNRS Alpes et Denis Jongmans, Directeur du Collège Doctoral
18h15 : première partie du concours
18h50 : "Le geste et la parole", flash scientifique d’Amélie Rochet-Capellan et Marion Dohen
19h10 : deuxième partie du concours
19h40 : "Innovation, droit d’auteur et Scrabble", flash scientifique de Paolo Crosetto puis "Du plancton, modèle pour la physique ?", flash scientifique de Salima Rafaï
20h10 : résultats et remise des prix
20h30 : clôture de la soirée


 

Le concours international MT180

Initié en 2012 au Québec (Canada), « Ma thèse en 180 secondes » est un concours de vulgarisation scientifique organisé en France depuis 2014 par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et la Conférence des présidents d’université (CPU), en partenariat avec la Caisse des dépôts, la Casden, la MGEN et France 3. Le vainqueur du concours national MT180, ainsi que le doctorant arrivé en deuxième place, représenteront la France lors de la finale internationale le 28 septembre 2017 à Liège, en Belgique.

Depuis trois ans, la France a su s’illustrer dans le concours avec deux lauréates françaises lors de la première finale internationale au Québec en 2014 et l’obtention du deuxième prix du jury et du prix du public par le grenoblois Alexandre Artaud lors de la finale internationale 2015 à Paris.



Infos pratiques

Lieu

Audotorium de Grenoble INP
Parvis Louis Néel
Grenoble

Site

Grenoble - Polygone scientifique
Mise à jour le 7 avril 2017

Membres
Associés renforcés
Associés simples