Contenu

x

Moteur de recherche interne

Doctorat de l'Université Grenoble Alpes Doctorat de l'Université Grenoble Alpes

Accueil > Pendant la thèse > Communauté > Prix et disctinctions

Accéder au plan complet du site

Florian Aulanier, doctorant en traitement du signal, se distingue à l’International Congress on Acoustics

Recherche, Physique

Le "Best Student Paper Award" pour ses résultats en tomographie acoustique sous-marine

vign-aulanier.jpg

Lors de l'International Congress on Acoustics qui s'est déroulé à Montréal en juin 2013, Florian Aulanier, doctorant en traitement du signal à l'Université de Grenoble, s'est distingué en obtenant le Best Student Paper Award pour son article intitulé "Time-angle ocean acoustic tomography using sensitivity kernels: Numerical and experimental inversion results".

Florian Aulanier, doctorant dans l'équipe Sigmaphy du GIPSA-Lab, prépare une thèse sur la tomographie acoustique sous-marine en zone peu profonde. Cette technique d'imagerie océanique permet de caractériser les propriétés de l'eau de mer en utilisant les ondes acoustiques. Au cours de sa thèse, Florian a développé un nouveau modèle utilisant les directions de départ et d'arrivée des ondes acoustiques émises et reçues, et s'appuyant sur la théorie des noyaux de sensibilité. Son modèle a été validé avec des simulations numériques puis avec des données issues d'expériences en cuve de laboratoire.

Lors de l'International Congress on Acoustics (ICA/ACA 2013) en juin 2013 à Montréal, Florian Aulanier, a obtenu le Best Student Paper Award pour un article co-écrit avec ses encadrants Philippe Roux (ISTerre), Barbara Nicolas (Gipsa-lab) et Jérôme Mars (Gipsa-lab), ainsi que Romain Brossier (ISTerre).

En milieu océanique peu profond, les ondes acoustiques émises par une antenne empruntent des trajets très différents pour atteindre une antenne réceptrice en se réfléchissant sur le fond ou la surface. Si l'on introduit des perturbations de température à l'intérieur du guide d'ondes cela induit des changements de vitesse de propagation de ces ondes qu'il est possible de mesurer. La méthode de tomographie acoustique océanique exposée par Florian Aulanier et ses co-auteurs, permet de caractériser le milieu traversé par ces ondes (notamment estimer la température de l'eau) en analysant les temps de propagation et les angles (directions) de départ et d'arrivée de ces ondes acoustiques.

Sensibilité des directions de départ à une perturbation de vitesse placée à un point du milieu.


Référence :
Florian Aulanier, Barbara Nicolas, Philippe Roux, Romain Brossier, and Jérôme Mars (2013). Time-angle ocean acoustic tomography using sensitivity kernels: Numerical and experimental inversion results, POMA- ICA 2013 Volume 19, pp. 005019.


Mise à jour le 22 avril 2016

Espace personnel

Accédez à votre espace personnel pour mettre à jour vos données, vous inscrire à une formation, déclarer votre soutenance, etc.
Membres
Associés renforcés
Associés simples