Contenu

x

Moteur de recherche interne

Doctorat de l'Université Grenoble Alpes Doctorat de l'Université Grenoble Alpes

Accueil > Préparer un doctorat > Doctorat et international > Mobilité internationale

Accéder au plan complet du site

Un séjour de recherche au Japon, ça vous tente ?

International

Hadrien Grasland, doctorant à l’Institut Néel, vous fait part de son expérience via le JSPS Summer Program

vign-japon2.jpg

Il est des oppportunités qu’il ne faut pas rater : le JSPS Summer Program en est une pour les doctorants qui souhaitent partir en séjour de recherche au Japon. En effet, la Japan Society for the Promotion of Science (JSPS) propose chaque année 13 bourses pour des séjours de deux mois et demi entre juin et août. Hadrien Grasland, doctorant à l’Institut Néel, qui en a bénéficié cette année, raconte son expérience japonaise.

Hadrien Grasland est parti au Japon pour effectuer des mesures physiques sur des matériaux supraconducteurs dans un laboratoire privé (le CRIEPI), avec lequel son équipe de recherche était déjà en collaboration. Au-delà de ce projet de recherche à court terme, sa motivation était de se faire une idée du milieu de travail japonais et de la vie quotidienne au Japon.

Parti le 10 juin 2014, via le JSPS Summer program, il a profité d’une semaine d’intégration à l'université Sokendai, où avec les autres participants, il a assisté à quelques présentations scientifiques et culturelles, suivi des cours intensifs de Japonais et passé deux jours au sein d’une famille d'accueil dans la région. Il reste d’ailleurs marqué par l’hospitalité japonaise : “Bien que les différences langagières et culturelles soient parfois frustrantes, les gens savent rester toujours très calmes, gentils et prévenants.

Photo de groupe avecune autre étudiante du programme et les deux familles d'accueil devant le grand Bouddha de Kamakura (crédit : Hadrien Grasland)


En deux mois, Hadrien a eu le temps de découvrir et apprécier les particularités de la vie japonaise, de la grande folie cosmopolite de Tokyo, aux réseaux de transports urbains et extra-urbains, en passant par les traditionnels bars-karaoké. Le coût de la vie ne lui a pas semblé plus élevé qu’à Grenoble : “Pour 70 000 Yens (env. 560 €) par mois, je vivais dans un appartement petit mais luxueux, avec une machine à laver, la climatisation, une baignoire, l'eau, l'électricité, une connection internet et le ménage compris... Et pour un petit supplément, les propriétaires faisaient même le petit déjeuner et le dîner si on leur demandait à l'avance ! Les prix de la nourriture et des autres produits du quotidien sont similaires à ce qu'on trouve en France, et les restaurants sont même plutôt bon marché.”

Seul point négatif : la barrière de la langue s'est révélée être un obstacle plus grand qu'il ne le pensait, la maîtrise de l'anglais étant beaucoup moins répandue que dans les autres pays où il avait déjà séjourné. La rudesse du milieu professionnel, en revanche, il s’y attendait : horaires de travail, exigence de résultats...

Bilan du séjour ? Bien que ses travaux de recherche n’aient pas été aussi fructueux qu’espérés, Hadrien avoue :”je retournerais volontiers travailler dans ce pays si une opportunité se présente, (...) le Summer Program de la JSPS m'a paru une bonne entrée en matière pour découvrir ce pays du point de vue d'un habitant, plutôt que d'un touriste.

Hadrien Grasland et une jeune mariée en kimono traditionnel
(crédit : Hadrien Grasland)


Le JSPS Summer Program est accessible aux doctorants et aux post-doctorants, de toutes les disciplines. L'objectif de ces bourses de courte durée est de promouvoir les échanges entre de jeunes chercheurs étrangers et japonais, d'établir des contacts avec des laboratoires japonais pouvant conduire au développement ultérieur de coopération. La sélection se fait sur dossier. La date limite de candidature pour un séjour à l’été 2015 est le 30 novembre 2014.

13 bourses sont proposées pour 2015 pour un séjour de recherche de 2 mois et demi du 9 juin au 19 août pour 2015. Elles comprennent :

  • le billet d'avion aller-retour
  • 534 000 ¥ (4272 €) d'usage libre
  • une assurance
  • une participation aux frais de recherche pouvant aller jusqu'à 158 500 ¥ (1268 €)
  • une semaine d'intégration


Puce indiquant un lien externe En savoir plus sur le JSPS Summer Program

Puce indiquant un lien externe La procédure de candidature via le CNRS

Un grand merci à Hadrien pour son témoignage et ses photos


Mise à jour le 23 octobre 2014

Membres
Associés renforcés
Associés simples