Parcours professionnalisant RES : le contenu

Formation

La périodicité

Le parcours démarre en octobre pour deux ans, il peut être intégré dès la 1ère année de thèse.

Le programme

Alternance de phase d’expérimentation, de formations théoriques et pratiques et de travail personnel :

Formations :

  • Des séances "portfolio" et/ou "analyse de difficultés pédagogiques".
  • Un stage de « questionnement autour du métier d’enseignant-chercheur » sur 3 jours à Autrans en décembre de la première année du label, animé par une équipe pluridisciplinaire d’enseignants-chercheurs et de conseillers pédagogiques impliqués dans les évolutions pédagogiques de leurs institutions respectives. Des enseignants-chercheurs nouvellement recrutés participent également à cette formation et racontent leur parcours à l’issue de leur thèse aux doctorants.
  • Une formation liée à la pratique de l’enseignement.
  • Une formation pour la poursuite de carrière.

Travail personnel :

  • Elaboration du portfolio (une quinzaine d’heures).

Expérimentation :

  • Vacations d’enseignement
  • Diffusion des savoirs (ex atelier-projet)

> Voir les réalisations des ateliers-projets 2018/2019
> Voir les réalisations des ateliers-projets 2020/2021
 

La validation
Pour valider le parcours RES, il faut avoir réalisé l’expérimentation, avoir suivi des formations, et avoir rendu un portfolio documentant le développement d’au moins deux compétences en lien avec les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (dont au moins une concernant le volet enseignement).


 

Les compétences développées au cours du parcours
- Réaliser une démarche réflexive capitalisée dans un portfolio de compétences.
- Développer des compétences nécessaires à l’exercice des métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche.
- Préparer dès la thèse la suite de son parcours professionnel (connaissance des différentes possibilités pour faire ces métiers, leurs voies d’accès, leurs avantages et leurs difficultés).
Mis à jour le  8 juillet 2021