Parcours Collectivités Publiques et Organisations Internationales (CPOI)

Formation
Le Parcours CPOI vise à faire découvrir aux doctorant.e.s le secteur public national et international, pourvoyeur d’emplois à fort potentiel.

Cette découverte passe par des interventions d’acteurs des collectivités publiques et des organisations internationales (praticiens, élus, fonctionnaires internationaux, européens, français, membres d’ONG, représentants d’organisations…), et par un accompagnement pour la construction d’un projet professionnel en vue d’une carrière dans les collectivités publiques ou les organisations internationales.

Les organisations internationales, notamment, peuvent recruter à un niveau PhD/Doctorat. De la même manière, les grandes collectivités territoriales, les intercommunalités et les administrations centrales recherchent de plus en plus des profils d’experts pour occuper des fonctions à responsabilité sur des métiers de plus en plus spécialisés.

Le Parcours CPOI a pour objectifs :

  • D’offrir une alternative permettant de mettre les compétences acquises au cours du doctorat au service de structures publiques.
  • De faire découvrir le fonctionnement et l’organisation de l’administration centrale et territoriale française, les instances de l’Union européenne ainsi que les organisations internationales.
  • De permettre aux doctorants d’appréhender les spécificités des recrutements dans les collectivités publiques et les organisations internationales.

Périodicité

La formation se déroule en deux temps :

  • Deux jours de présentation des collectivités publiques et des organisations internationales entre novembre et décembre de l’année N.
  • 10 jours de formation approfondie en juin de l’année N + 1 (répartis sur 3 semaines) autour d’interventions de spécialistes et d’accompagnement sur le recrutement.

Contenu

Afin de permettre aux doctorants d’approcher au plus près les carrières publiques françaises et internationales, le parcours est bâti autour de trois modules :
 

Module 1 - Acquisitions de connaissances : pour comprendre le fonctionnement des collectivités publiques, des institutions européennes et des organisations internationales :

  • les structures publiques et parapubliques françaises
  • l’Europe et Union européenne
  • l’ONU et les organisations spécialisées
  • les ONG et le secteur parapublic associatif

Module 2 - Pratiques institutionnelles : interventions d’élus et d’agents publics, de fonctionnaires internationaux, d’experts… dans les collectivités publiques (Ville de Grenoble, Grenoble Alpes Métropole…) et les organisation internationales (PNUD, UNITAR, IRD, UNESCO,…).
 

Module 3 - Accès aux métiers : interventions sur les particularités des carrières au sein de l’administration publique française et des organisations internationales. Il s’agit de permettre aux doctorants de connaître les exigences d’une candidature et d’un entretien de recrutement dans les structures étudiées.

La formation comprend également un déplacement à Genève, pour découvrir les pratiques professionnelles au sein d’organisations internationales et / ou d’ONG. Par exemple, en 2019, les doctorants ont assisté à une conférence au CICR et rencontré un délégué régional, ont été au PNUD pour rencontrer un conseiller senior et à l’UNITAR, avec un conseiller principal et ont terminé la journée à la représentation de la France à l’ONU où ils ont été accueillis par le conseiller ECODEV qui avait organisé une rencontre avec les JEA (jeunes experts associés – programme du MEAE -Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères) en poste dans différentes OI à Genève.

Le choix des thèmes et des interventions du parcours est également lié à l’actualité nationale et internationale.
 

La validation
La validation prend en compte trois éléments :
- avoir suivi les interventions proposées dans le cadre de la formation,
- être investi dans la formation : être acteur et actrice de la construction de son projet professionnel, préparer les interventions pour pouvoir intéragir, faire des propositions, prendre des initiatives,
- participer, en fin de parcours, à une simulation d’entretien de recrutement en collectivité publique ou en OI ou en ONG : le/la doctorant.e sélectionne une offre d’emploi dans une collectivité (ou dans un organisme parapublic) ou dans une OI ou ONG et envoie son cv et sa lettre de motivation. Puis il passe un entretien devant un jury dont les membres prennent quelques instants ensuite pour débriefer l’entretien en fonction des attentes du poste.


 

Les compétences développées au cours du parcours
A la fin du parcours, les doctorant.e.s doivent pouvoir :
- valoriser leur doctorat dans les collectivités publiques ou les organisations internationales,
- prendre des contacts pour approfondir ces domaines le cas échéant,
- savoir candidater sur des postes du secteur public français ou international.


 

Responsable du parcours CPOI : Pascale Courtot

 
La candidature
Il est demandé un cv et une lettre de motivation. Le candidat doit justifier d’un intérêt pour la formation, soit en présentant une expérience en collectivité, en association, en OI ou ONG… ou, à défaut, expliquer les motivations de l’inscription.
Mis à jour le  20 juin 2022